Apprendre à voler

 

La LICENCE de PILOTE PRIVE (PPL)
 
La licence de pilote privé (titre européen appelé Private Pilot Licence) permet de voyager partout dans le monde si vous parlez la langue du pays ou l'anglais aéronautique et d'emporter sans rémunération des passagers sans limitation de distance.
 
Les conditions d'obtention sont :
- Avoir accompli au minimum 45 heures de vol.
- Totaliser au minimum 25 heures de vol en double commande et au moins 10 heures en solo supervisé et au moins un vol de navigation en solo de 150 Nm avec 2 arrêts sur 2 aérodromes distincts.
- Avoir 17 ans révolus le jour de l'examen en vue de l'obtention de la licence et 16 ans pour le premier lâché.
- Subir avec succès les examens théoriques et pratiques prévus par arrêtés.
- Avoir passé la visite médicale auprès d'un médecin agréé.
 
Le PPL peut par la suite être étendu : avions multimoteurs, hydravion, vol montagne, voltige, vol de nuit, train classique, etc.
 
 
Le LAPL (Light Aircraft Pilot Licence)
 
Depuis le 8 avril 2020 est mis en place, suite à une évolution de la réglementation européenne, la Licence LAPL.
Il y a beaucoup de similitude avec le PPL, (voir ci-dessus).
 
C'est une formation moins longue mais avec moins de privilège.
Il n'y a pas d'âge minimum pour commencer la formation, il faudra avoir 16 ans révolus pour son premier lâché et 17 ans pour être présenté à l'examen.
 
Pour l'obtention de la licence LAPL il faut au minimum :
- 30h de vol dont 15h en double commande avec un instructeur
- 6h en solo supervisé et réaliser au moins un vol en solo de 80 Nm avec un arrêt sur un autre aérodrome.
Et avoir réussit un examen théorique en deux parties de 120 questions en QCM.
 
Une fois l'examen obtenu vous pourrez voler dans toute l'Union Européenne (si vous parlez l'anglais aéronautique) à bord d'un monomoteur à piston de moins de 2 tonnes, soit les avions de notre flotte.
Emmener 3 passagers après une expérience de 10h de vol en solo.
 
Mais pas de qualification possible, pour progresser il vous faudra passer le PPL.
Néanmoins un élève pilote en formation LAPL peut obtenir une autorisation ABL délivrée par l'instructeur et l'organisme de formation DTO (comme précédemment pour le Brevet de Base) qui lui permettra de voler en tant que Commandant de Bord dans un rayon de 25 Nm autour de son aérodrome.
 
Pour obtenir cette autorisation il devra avoir acquis :
- des connaissances théoriques
- des compétences pratiques
- une expérience en vol solo supervisé
- avoir sa visite médicale LAPL à jour
 
Des autorisations additionnelles sont possibles après formations spécifiques:
- accès à d'autres aérodromes (dans un rayon de 25 Nm après reconnaissances de ces aérodromes)
- emport de passagers, (toujours dans un rayon de 25 Nm après avoir 10 heures de vol solo)
 
 
La DEMARCHE
 
Que ce soit pour la licence de pilote d'avion léger (LAPL) ou pour la licence de pilote privée (PPL), les procédures sont les mêmes.
 
La démarche type se caractérise par les étapes suivantes :
- première visite au club et éventuellement un baptême ou un vol d'initiation
- visite d'aptitude médicale aéronautique
- l'inscription au club
- les premières leçons en vol
- les cours théoriques
- les examens
 
 
Le PREMIER PAS
 
Le premier pas se traduit par votre première visite au club. Souvent un baptême ou un vol d'initiation sera le déclencheur.
 
Grâce au baptême vous découvrez confortablement la troisième dimension.
 
Avec le VI (Vol d'Initiation) vous prenez le manche pour une leçon particulière sans avoir besoin de vous inscrire au club. Et vous allez piloter en place gauche !
 
Puisque cela vous aura plu, vous allez vouloir continuer à vivre cette passion et prendre une deuxième leçon.
 
Pour cela il faudra s'inscrire pour débuter les premières leçons. L'inscription au club vous permet de bénéficier de la licence FFA et de son assurance fédérale. Un certificat médical d'aptitude à obtenir auprès d'un médecin agréé par l'aviation civile sera nécessaire.
 
 
Les LEÇONS en VOL
 
Premières leçons, premières impressions. Ce sont des moments magiques qui vous conduiront jusqu'au lâché après quelques heures en doubles commandes : tout seul dans l'avion !
 
Les leçons en vol se passent de la manière suivante :
- briefing de 20 à 30 minutes au sol
- 45 mn de vol avec un instructeur
- 10 mn de débriefing au sol.
 
Il faut prévoir environ 2 heures pour chaque leçon. Le rythme idéal serait d'une leçon par semaine. Mais cela dépend de plusieurs facteurs (budget, météo, disponibilités de chacun).
 
Pendant vos leçons vous apprendrez, entre autres, à monter, descendre, tourner et voler en palier.
 
Mais vous apprendrez surtout à faire des tours de piste, à intégrer un aérodrome, à gérer les pannes, à planer, à parler à la radio, à effectuer une longue navigation, à vous orienter, etc.
 
Et à vous faire plaisir !
 
 
Les examens : Deux types d'examens sont indispensables
 
L'EXAMEN THEORIQUE
 
L'ensemble des connaissances théoriques nécessaires au vol est imprimé dans le manuel du pilote. Complété par les conseils des instructeurs et les cours théoriques, vous devrez valider vos acquis auprès de la direction de l'aviation civile.
 
Plusieurs sessions d'examens sont planifiée par l'administration.
 
L'examen théorique est identique pour le LAPL et le PPL, soit 2 épreuves de QCM d'un total de 120 questions avec 75 % de réussite pour l'obtention.
Celui-ci est valable 24 mois et obligatoire pour passer l'examen pratique.
 
La préparation est facilitée par l'environnement de l'aéroclub mais reste une démarche très personnelle. Il sera nécessaire de bûcher seul dessus pendant quelques temps pour être au niveau.
 
Mais rassurez-vous, il s'agit d'une théorie liée à votre passion et cela passe tout seul !
D'autant plus qu'il s'agit d'une théorie très logique et non de l'accumulation de formules, dates ou autre bachotage que vous auriez pu connaître à l'école ou l'université.
 
 
L'EXAMEN PRATIQUE
 
C'est le test en vol. Un examinateur d'Etat viendra tester vos connaissances en vol.
 
Pour le LAPL il s'agira d'un vol d'environ deux heures. L'examinateur vous fera passer en revue essentiellement les exercices de maniabilité et de vol moteur réduit. Il vérifiera votre aptitude au pilotage et à la navigation mais également au respect des procédures, à utiliser la radio et à voler en sécurité.
 
Pour le PPL, le vol durera plus longtemps, environ 3 heures. Il vous sera demandé en plus des exercices communs avec le LAPL d'effectuer une navigation et d'aller vous poser sur deux autres aérodromes. S'ajouteront également des exercices de procédures particulières liées à la navigation : déroutement, interruption volontaire du vol, vol sans visibilité, etc.
 
 
ET APRES !!!
 
Une fois déclaré apte, vous pourrez voler dans le cadre de votre licence.
 
Cela suffit à certaines personnes, d'autres veulent aller plus loin.
 
Les possibilités offertes par l'aviation et le pilotage de loisir sont nombreuses. A la suite du PPL il est possible d'envisager d'autres qualifications ou variantes, de pratiquer une aviation plus sportive ou d'opter pour les grands voyages.
 
Les possibilités en général :
Dans un premier temps, il est possible d'élargir son champ d'action grâce aux variantes :
- train rentrant, train classique, pas variable, etc.
 
Viennent ensuite les diverses aptitudes, qualifications et autorisations :
- habilitation au vol à vue de nuit
- autorisation à la voltige
- autorisation d'atterrissage sur certains altiports ou altisurfaces
- qualification montagne, qualification de vol aux instruments, avions multimoteurs
 
Vous pourrez aussi vous diriger vers la compétition du Pilotage de précisions ou du Rallye aériens accessible avec des avions de club comme le notre.
 
Pour les détenteurs du LAPL pour poursuive vers les qualifications ci-dessus il faudra passer une petite formation supplémentaire rattrapant les différences entre les deux licences.
 
Pour les pédagogues ou qui souhaitent faire de l'aviation leur métier, il est possible de poursuivre vers la formation d'instructeur et / ou de pilote professionnel.
 
Vous voulez nous rejoindre ou obtenir des renseignements complémentaires, venez nous voir à l' aéroclub d'Andaines ou écrivez nous.