ULM

 

Les Ultra Léger Motorisé

 

   

Classe 1 - le paramoteur



Un ULM paramoteur est un aéronef sustenté par une voilure souple, de type parachute. Il répond aux conditions techniques suivantes :

- La puissance maximale continue est inférieure ou égale à 81 cv. pour les monoplaces et 102 cv. pour les biplaces.
- La vitesse minimum de vol est inférieure ou égale à 65 km/h.
- La masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour les monoplaces et à 450 kg pour les biplaces.


Classe 2 - le pendulaire



Un ULM pendulaire est un aéronef sustenté par une voilure rigide sous laquelle est généralement accroché un chariot motorisé. Il répond aux conditions techniques suivantes :

- La puissance maximale continue est inférieure ou égale à 81 cv pour les monoplaces et 102 cv pour les biplaces. La vitesse minimum de vol est inférieure ou égale à 65 km/h.
- La masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour les monoplaces et à 450 kg pour les biplaces. Ces masses peuvent être augmentées de 5% dans le cas où l'ULM est équipé d'un parachute de secours et de 10 % dans le cas ou l'ULM est équipé de flotteurs. Ces augmentations ne sont pas cumulables.
- La vitesse de décrochage est inférieure ou égale à 65 km/h ou la charge alaire à la masse maximale est inférieure à 30 kg/m2.


Classe 3 - le multiaxes

Un ULM multiaxes est un aéronef sustenté par une voilure fixe. Il répond aux conditions techniques suivantes :

- La puissance maximale continue doit être inférieure ou égale à 81 cv pour les monoplaces et 102 cv pour les biplaces. La vitesse minimum de vol est inférieure ou égale à 65 km/h.
- La masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour les monoplaces et à 450 kg pour les biplaces. Ces masses peuvent être augmentées de 5% dans le cas où l'ULM est équipé d'un parachute de secours et de 10 % dans le cas ou l'ULM est équipé de flotteurs. Ces augmentations ne sont pas cumulables.
- La vitesse de décrochage est inférieure ou égale à 65 km/h ou la charge alaire à la masse maximale est inférieure à 30 kg/m2.


Classe 4 - l'autogire

Un autogire ultra-léger est un aéronef sustenté par une voilure tournante. Il répond aux conditions techniques suivantes :

- La puissance maximale continue est inférieure ou égale à 102 cv. pour les monoplaces et 122 cv. pour les biplaces.
- La vitesse minimum de vol est inférieure ou égale à 65 km/h.
- La masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour les monoplaces et à 450 kg pour les biplaces.
- La charge rotorique à la masse maximale est comprise entre 4,5 et 12kg/m2.


Classe 5 - l'aérostat ultra-léger

Un aérostat ultra-léger répond aux conditions techniques suivantes :

- La puissance maximale continue est inférieure ou égale à 102 cv. pour les monoplaces et 122 cv. pour les biplaces.
- La vitesse minimum de vol est inférieure ou égale à 65 km/h.
- Le volume de l'enveloppe d'hélium est inférieur ou égal à 900 m3.


Classe 6 - l'hélicoptère ultra-léger

Un hélicoptère ultra-léger répond aux conditions techniques suivantes :

- La puissance maximale continue est inférieure ou égale à 109 cv. pour les monoplaces et 136 cv. pour les biplaces.
- La vitesse minimum de vol est inférieure ou égale à 65 km/h.
- La masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour les monoplaces et à 450 kg pour les biplaces.
- La charge rotorique à la masse maximale est comprise entre 4,5 et 12 kg/m2.


Retrouvez toutes les informations sur le site de la Fédération (FFPLUM)
https://www.ffplum.fr